L'Audacieux
1972

Martine Doytier, «  L’Audacieux », 1972, huile sur toile, 38 x 46 cm.
Collection Frank Horvat. Inv. MD01

Ce petit tableau est un hommage aux marins-pêcheurs qui partent travailler en mer sur leur « pointu » à voile. Le nom du bateau, « L’Audacieux », montre la considération que Martine portait au difficile métier de marin-pêcheur et à ceux qui avaient la force et le courage de l’exercer.

Ici, la mer est sombre et agitée. Elle grouille de petits poissons blancs qui luisent sous la lumière de la lune. Le pointu est bien chargé et le vent souffle. Il faut tirer fort sur la voile pour maintenir le cap. Une grande et belle sériole est prise dans le filet hissé hors de l’eau par deux pécheurs et la surprise se lit sur le visage du jeune enfant qui est à leurs côtés. Le pêcheur à moustache lève haut ses bras en signe de contentement et tout indique que le retour au village tout proche, et visible à l’horizon, sera joyeux grâce à cette belle pêche.

Souvent, dans les tableaux de Martine Doytier de cette époque, sont exprimés le respect et l’admiration qu’elle portait à celles et ceux qui exercent de rudes métiers comme celui-ci. C’est certainement le sens qu’elle souhaitait donner à L’Audacieux, tableau peint à Nice au début des années soixante-dix, quand le port de pêche était toujours actif. Aujourd’hui, chaque matin, on peut encore trouver des marins-pêcheurs qui vendent leurs prises de la nuit à l’entrée du port Lympia, sur le quai Lumel, juste en face de la Douane.