Partie de pêche
1971

Martine Doytier, « Partie de pêche », 1971, huile sur toile, 60 x 73 cm.
Collection privée, Nice. Inv. MD12.

Ce tableau intitulé Partie de Pêche est tout particulièrement intéressant. Rares, en effet, sont les œuvres de cette période qui réunissent autant de personnages. Le Jardin d’enfants en était un exemple, mais les personnages y étaient séparés les uns des autres.

Ici, c’est tout l’inverse : les groupes sont formés, les discussions sont animées et les pêcheurs sont actifs. L’enjeu est réel, car nous assistons à un concours officiel comme le prouvent les fanions tricolores et les costumes sombres des participants.

Le cadrage de l’image est surprenant : le premier plan est composé de fanions suspendus à une guirlande lumineuse qui traverse tout le tableau. La rivière traverse également la scène de part en part. Sur la rive, les pêcheurs pris entre la rivière et la guirlande sont disposés selon un effet perspectif, leurs tailles allant en décroissant. Ils s’animent et ceux qui n’ont pas leur ligne dans l’eau se préparent à la lancer. De l’autre côté de la rivière, les arbres sont éclairés par une lumière irisée et leur feuillage semble fantomatique.

Une question se pose : Martine a-t-elle elle-même composé ce cadrage ou s’agit-il de celui d’une photographie qu’elle aurait reproduite ? Si c’est le cas, alors on comprend mieux la complexité de la composition et le naturel des mouvements des pêcheurs.

A cette époque, Martine est encore dans sa phase de recherche picturale. Pour composer ses œuvres, elle s’inspire souvent de scènes qu’elle puise dans l’art ou dans la photographie. Mais le style pictural est déjà bien à elle. Ses personnages aux yeux sombres lui appartiennent entièrement et la gravité des scènes qu’elle propose définit déjà ce que sera l’art de la future Martine Doytier.