Le Jardin d'enfants
1971

Martine Doytier, « Le Jardin d’enfants », 1971, huile sur toile, 55 x 74 cm.
Collection Madame et Monsieur Musnier, Ampus. Inv. MD10.

Le Jardin d’enfants montre le désir de Martine Doytier de donner, dans ses tableaux, une plus grande importance aux personnages, aux petites aventures vécues, aux attitudes et aux mouvements.

Ici, les enfants s’éparpillent dans le jardin autour d’un bassin bleu. Chacun d’eux est dessiné dans un espace qui lui est propre comme dans une petite bulle autonome. Chacun vit sa petite histoire, comme si Martine n’avait pas trouvé le moyen de les faire jouer ensemble. Certains visages s’animent pourtant, une tête s’incline, un regard se baisse, une larme coule et un enfant ose même nous tourner le dos.

Le paysage de l’arrière plan est traité rapidement. Les arbres ronds n’ont de feuilles que sur leur périphérie, les maisons de la ville sont faites de touches carrées monochromes et les nuages sont rapidement esquissés. Martine aurait-elle été pressée de terminer ce tableau ? Il semblerait plutôt qu’elle y cherche un style, qu’elle teste de nouvelles manières de peindre et qu’elle essaie de combattre sa maladresse picturale.

Regardez bien le visage de la marchande de ballons sur la gauche du tableau. Il annonce déjà d’autres visages plus complexes qui vont bientôt apparaitre dans les tableaux à venir. Et, comme souvent, il y a un petit chien.